Tendoryu

French (Fr)English (United Kingdom)
Izu 2009: Impressions du Japon / Manon PDF Print E-mail
  
Monday, 16 November 2009 10:52

Voyage au Japon

Cela faisait bien 5 ans que je mettais de l’argent de côté pour aller au Japon, et quand notre très cher Sensei a évoqué ce stage il y a 2 ans, je me suis dit que ça serait un très bon contexte pour un premier voyage. J’ai attendu cette date pendant des mois, passé des heures sur le programme des visites, et stressé pas mal de fois en me demandant comment on disait ci ou ça en japonais !
Je m’attendais à passer deux superbes semaines et elles se sont avérées bien plus qu’excellentes !

Tout d’abord en ce qui concerne l’aikidô, qui était (quand même !) le but de ce voyage, j’ai apprécié chaque instant du stage (sauf la demi seconde où je me suis esquinté un orteil…).  Je ne pensais vraiment pas m’amuser autant et j’ai pris beaucoup de plaisir à pratiquer. Les entraînements paraissaient trop courts (les tatami aussi d’ailleurs) et au final nous n’avons pas pu pratiquer avec autant de personnes qu’on le souhaitait. J’ai fait des rencontres formidables, récupéré plein d’adresses emails (certaines sans le demander…) et j’espère revoir toutes les personnes que j’ai appréciées. Le Kannon Onsen était très accueillant (sauf les serviettes) et la région de Shimoda magnifique. L’organisation globale du stage était sans reproche, et je pense qu’on gardera tous un merveilleux souvenir des repas (surtout de ce poisson kin-medaru dont on ne saura jamais l’espèce, gentiment découpé par M.Satô (oui mais lequel ??)). J’ai pu de même m’essayer à la traduction simultanée anglais-japonais pour quelques interviews et je compte bien m’améliorer car c’était assez approximatif… Cela m’a rendue encore plus admirative envers Pascal et Birgit ! 
En ce qui concerne notre groupe, je suis ravie d’avoir passé deux semaines non-stop avec tout le monde, j’ai pu me rapprocher de chacun d’entre eux et je me souviendrai toujours de chaque instant de rigolade et de complicité que nous avons partagé ! Quand je repense à mes premiers pas sur le tatami, je me dis que l’aikidô tout comme les gens du club m’ont énormément apporté et ont contribué à mon évolution (petite parenthèse philosophique…) Et là je glisse un énorme MERCI aux 6 samurai d’Ozoir, et à notre cher Sensei, tout simplement pour ce que vous êtes, des gens formidables que je porterai toujours dans mon cœur !!
Bon maintenant changeons de ton et parlons du Japon.
Quand j’ai commencé mon programme de tourisme, je pensais vraiment avoir du mal à tout gérer sur le terrain (les transports, les horaires, le temps des visites, devoir parler japonais pour tout le monde…) Et la réalité s’est vue beaucoup plus simple et agréable ! Ca a été un réel plaisir de guider tout le monde et de partager mes quelques connaissances sur les temples et lieux visités, j’ai adoré devoir parler pour tous et en deux semaines je pense avoir amélioré ma compréhension et ma rapidité à l’oral. En retournant à la fac je me suis rendue compte que c’est au Japon et face aux Japonais qu’on découvre ses vraies capacités. En cours, on a toujours un prof qui parle français ou un ami qui peut nous aider, et c’est comme si on se reposait tellement dessus qu’on a l’impression que notre cerveau reste en veille. Parfois je repense à ce que j’ai dit là-bas et je me demande « mais comment est-ce que j’ai su dire ça ?? » Un moment que j’ai particulièrement apprécié : lorsque j’ai dû montrer sur une carte et écrire « Shimoda » en kanji car le Japonais du guichet à la gare d’Hiroshima ne savait pas du tout où ça se trouvait !!
Et racontons donc un des nombreux temps forts de notre merveilleux voyage : le deuxième jour je devais retrouver un de mes correspondants, qui ne parle pas un mot de français et qui n’était pas sûr de pouvoir venir car sa femme était enceinte de 8 mois et devait accoucher aux alentours du 26. Je l’ai appelé le soir de notre arrivée, et il m’a fixé un rendez-vous le lendemain à la gare de Kyôto (je ne vous raconte pas mon appréhension pour le coup de fil, quelle galère de téléphoner dans une autre langue…) Et le lendemain, surprise, il était venu avec sa femme ! Ils nous ont guidés toute la journée, nous avons fait des visites formidables, pris plein de photos… Je n’arrêtais pas de demander à Junko si elle n’était pas trop fatiguée, si elle voulait faire une pause… Non non, elle a continué à marcher jusqu’à 22h ! On s’attendait à recevoir un coup de fil le lendemain pour nous annoncer la venue du petit… Et finalement ce n’est que 10 jours plus tard qu’il s’est pointé, le 15 octobre exactement !
Toujours est-il que j’ai été très contente d’avoir organisé cette rencontre, tout le monde était ravi, et je pense que tous se souviendront de l’accueil formidable de Naoya et Junko qui ont été tout deux adorables !

En conclusion : Je ne m’attendais vraiment pas à apprécier autant la vie japonaise et je compte bien y retourner dès que possible pour mes études (si je me retrouve à Tôkyô, j’en profiterai pour passer au Tendôkan !) Pour ceux qui n’ont pas eu la chance de venir, je les encourage à le faire dès que possible ! Les Japonais sont des gens très accueillants et toujours prêts à rendre service, les paysages sont magnifiques et le Japon est un pays où, comme nous l’avons remarqué en rentrant en France, on se sent en sécurité.
Encore un grand merci à Pascal pour nous avoir donné cette opportunité et à mes compagnons de voyage pour ces deux semaines génialissimes !!    

Manon DEBIENNE

Last Updated ( Monday, 16 November 2009 10:56 )
 

JoomlaWatch

JoomlaWatch Stats 1.2.7 by Matej Koval

Countries

75.2%SWITZERLAND SWITZERLAND
13%FRANCE FRANCE
5.3%UNITED STATES UNITED STATES
2.2%GERMANY GERMANY
0.6%BELGIUM BELGIUM

Visitors

Yesterday: 1
This week: 5
Last week: 2
This month: 14
Last month: 17
Total: 621


Select uk flag and translate



Calendar

Pool Aikido

How do you practise Aikido?